Japon. Alerte tsunami levée après un violent séisme

Un tremblement de terre de 7,3 sur l'échelle de Richter a frappé le nord-est du Japon, vendredi.

Capture d\'écran des images de la télévision japonaise NHK.
Capture d'écran des images de la télévision japonaise NHK. ( REUTERS)

ASIE-PACIFIQUE - Un violent tremblement de terre de 7,3 sur l'échelle de Richter a frappé le nord-est du Japon, vendredi 7 décembre. Une alerte au tsunami a été lancée, puis levée. L'hypocentre (le foyer) se situerait à 10 kilomètres de profondeur, au large de l'archipel nippon.

Une première vague d'un mètre de hauteur a touché la côte nord-est du Japon vers 18 heures (heure locale). Elle a été mesurée sur la côte de la ville d'Ishinomaki, dans la préfecture de Miyagi. L'agence météo a prévenu que des vagues de deux mètres pourraient atteindre cette région, et de 50 centimètres ailleurs. Ishinomaki est la ville qui a été la plus meurtrie par le tsunami du 11 mars 2011, qui avait fait en tout 20 000 morts et provoqué un accident nucléaire majeur à la centrale de Fukushima.  

Evacuation des villes côtières

La télévision publique NHK a assuré qu'aucune anomalie supplémentaire n'avait été constatée sur le site de la centrale Fukushima jusqu'à présent. Les employés de l'opérateur de la centrale, Tepco, ont tout de même été évacués.

L'alerte au raz-de-marée concernait une longue partie de la côte pacifique du Japon, soit plus de 500 km du nord au sud, de la pointe de l'île septentrionale de Hokkaïdo jusqu'à la côte située à l'est de Tokyo. Un ordre d'évacuation a été donné aux populations de villes côtières, selon la correspondante de l'AFP au Japon. Les immeubles ont fortement tremblé à Tokyo, à plusieurs centaines de kilomètres au sud de l'épicentre.

 

Francetv info

 

Reuters