VIDEO. Japon : une avenue de Fukuoka en partie avalée par un trou géant

Le cratère de quelque 20 m sur 15 m, probablement lié à des travaux de prolongement du métro, laisse apparaître les piliers de soutien d'immeubles, faisant craindre un risque d'écroulements.

La police de Fukuoka (Japon), qui a établi un périmètre de sécurité et évacué les immeubles alentour, a indiqué qu\'aucun blessé n\'était à déplorer, mardi 8 novembre 2016. 
La police de Fukuoka (Japon), qui a établi un périmètre de sécurité et évacué les immeubles alentour, a indiqué qu'aucun blessé n'était à déplorer, mardi 8 novembre 2016.  (KYODO KYODO / REUTERS)

C'est tout un tronçon de route qui semble avoir disparu, avalé par la terre. Un effondrement de terrain a formé un trou géant, qui a avalé une partie d'une avenue du centre de la grande ville de Fukuoka (Japon), mardi 8 novembre.

Le cratère de quelque 20 m sur 15 m laisse apparaître les piliers de soutien d'immeubles, faisant craindre un risque d'écroulements. La police, qui a établi un périmètre de sécurité et évacué les immeubles alentours, a indiqué qu'aucun blessé n'était à déplorer.

Des images de télévision prises peu après montraient deux fossés en train de s'agrandir et d'avaler l'asphalte d'un axe à cinq voies devant la grande gare de Hakata, en centre-ville.

(TV KYUSHU / APTN)

Travaux d'extension du métro soupçonnés

"Il faisait encore un peu sombre dehors et ma première réaction a été de me dire : 'La rue est-elle vraiment en train de s'enfoncer ?', a raconté sur la chaîne publique NHK un jeune homme. Quand j'ai vu cela, il y avait déjà deux trous et ils continuaient de s'étendre. J'ai commencé à avoir peur quand un feu de circulation, qui se trouvait à une intersection non loin de moi, est tombé. Je me suis dit : 'Il faut partir d'ici'."

Le cratère a continué de s'agrandir pour atteindre, en milieu de matinée, une profondeur de deux étages et s'est rempli d'eau provenant de tuyauteries rompues. Le service des transports de Fukuoka a indiqué que l'extension en cours d'une ligne de métro pourrait être à l'origine de l'effondrement.