Cet article date de plus de neuf ans.

Japon. Au moins cinq morts après l'effondrement d'un tunnel autoroutier

Les corps ont été retrouvés carbonisés. On ignore les raisons de l'accident.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des pompiers et sauveteurs ont installés leurs tentes à l'extérieur du tunnel de Sasago dont une partie s'est effondrée le 2 décembre 2012 au Japon.  (YOSHIKAZU TSUNO / AFP)

ASIE-PACIFIQUE – La voûte du tunnel autoroutier de Sasago s'est affaissé brutalement pour des raisons encore inconnues. Au moins cinq automobilistes sont morts, dimanche 2 décembre, dans l'effondrement partiel de ce souterrain situé à environ 80 km à l'ouest de Tokyo. Leurs corps ont été retrouvés carbonisés, a indiqué l'Agence nationale de gestion du feu et des catastrophes naturelles.

Le bilan pourrait s'aggraver car un autre véhicule a pris feu tandis que "d'autres véhicules auraient été ensevelis" par des pans de béton de la voûte tombés sur la voie, a précisé l'agence dans un communiqué.

Deux femmes ont également été blessées. "Conscientes", elles ont été prises en charge par les secours et hospitalisée. "L'une d'elle, âgée de 28 ans, souffre de blessures à la tête, au visage et aux mains. L'autre, âgée de 37 ans, souffre de contusions", a indiqué un responsable des pompiers de la préfecture de Yamanashi.

Deux véhiculés écrasés, un autre en flammes

Des images des caméras de surveillance à l'intérieur du tunnel, diffusées par la télévision NHK, ont montré des pans de béton écroulés sur des véhicules, des pompiers progressant parmi les gravats dans une épaisse fumée et des voitures immobilisées, tous feux allumés. 

France 2 - Anne-Charlotte Hinet
 

Les témoins qui ont pu s'extraire du tunnel ont fait état d'au moins deux véhicules écrasés par des pans de béton et d'un troisième en flammes. Il a été éteint vers 11 heures (3 heures en France) par les pompiers.

Cinq heures après l'accident, les opérations de secours ont été interrompues en raison des risques d'un nouvel affaissement de l'ouvrage fragilisé. Elles ont repris en début d'après-midi. Selon un responsable des pompiers sur place, la section du tunnel qui s'est effondrée se trouve presqu'au milieu de l'ouvrage. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.