Cet article date de plus de neuf ans.

Inondations meurtrières au Pakistan

Plus de 1000 personnes ont péri dans des inondations au Pakistan, les pires survenues dans ce pays d'Asie du Sud liées aux pluies de mousson qui ont également endeuillé l'Afghanistan et la Chine. La Commission européenne a débloqué 30 millions d'euros d'aide.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © France Info)

Secouristes et militaires tentaient désespérement d'atteindre les
milliers de personnes touchées par les crues dans le nord-ouest du Pakistan, où les autorités ont fait état d'un bilan d'au moins 1000 morts.
“Il s'agit de la pire inondation dans la province de Khyber Pakhtunkhwa
(anciennement Province de la Frontière du Nord-Ouest) et dans l'histoire du pays”, a déclaré le ministre de l'Information de la province, Mian Iftikhar Hussain.
Environ 150 personnes sont portées disparues dans cette province où de
nombreuses familles déshéritées vivent dans des villages isolés.

Plus d'un million de personnes ont été touchées et plus de 3.700 maisons avaient été emportées par les flots et que le nombre des sans-abri ne cessait d'augmenter.
Les inondations dues aux pluies diluviennes de la mousson ont également
frappé le Cachemire pakistanais, où l'ont comptait au moins 22 morts, et le Baloutchistan (sud-ouest) avec 25 morts, selon les autorités locales.
A Peshawar, la principale ville du Nord-Ouest, et les districts de Swat et de Shangla demeuraient coupés du reste du pays, selon le ministre.

La Commission européenne a annoncé samedi le déblocage de 30 millions d'euros d'aide humanitaire pour le Pakistan, qui pourra notamment bénéficier aux victimes des graves inondations liées à la mousson.

L'Afghanistan voisin n'a pas été épargné: inondations et glissements de
terrain dans l'est du pays ont fait 70 morts et affecté plusieurs milliers de
personnes ces derniers jours.

Enfin, des pluies torrentielles se sont abattues sur le nord-est de la Chine où les autorités sont confrontées aux pires crues depuis une décennie. La presse officielle a fait état samedi d'un bilan de 37 morts alors que plus 364.000 ont été évacuées en raison des pluies dans la province de Jilin (nord-est).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.