Cet article date de plus de six ans.

Inde : deux trains déraillent sur un pont, au moins 27 morts

La hausse subite du niveau du fleuve Machak a provoqué le déraillement de plusieurs wagons. Près de 300 personnes ont été secourues.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des secouristes s'activent sur les lieux d'un double déraillement de trains, mercredi 5 août 2015, dans l'Etat du Madhya Pradesh, en Inde. (  REUTERS)

Vingt-sept personnes sont mortes mardi 4 août dans le déraillement de deux trains bondés qui traversaient un pont submergé par des inondations dans le centre de l'Inde. Les équipes de secours ont tenté toute la nuit de dégager des passagers bloqués dans ces trains, qui allaient dans des directions opposées quand une partie de leurs wagons ont déraillé, dans l'Etat du Madhya Pradesh, au centre du pays.

Trois cent personnes ont été secourues après les deux déraillements, survenus à quelques minutes d'écart, autour de 23h30 (20h30 à Paris). "Vingt-sept personnes sont mortes dans les accidents", a déclaré le chef de la police ferroviaire de l'Etat. "Tous les wagons ont été dégagés et tous les corps ont été extraits", a-t-il ajouté, précisant que le bilan pourrait légèrement augmenter. Au moins 25 passagers ont en outre été blessés et transportés à l'hôpital.

180 morts à cause de la mousson

Un des trains, en provenance de la capitale économique Bombay, semblait avoir été frappé par une hausse subite du niveau du fleuve Machak. Les quatre ou cinq wagons de queue ont déraillé. L'autre train de passagers, qui se rendait de Patna (est) à Bombay, a également été touché par le fleuve en crue. Sa locomotive et les deux ou trois premiers wagons ont déraillé.

La mousson a durement frappé de nombreuses régions du pays ces dernières semaines. Au total, près de 180 personnes ont péri au cours d'inondations dans l'ouest et l'est de l'Inde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.