Inde : 600 pêcheurs portés disparus après une tempête

Environ 40 chalutiers n'ont pas regagné leur port d'attache après le cyclone passé au large des côtes du Bengale-Occidental, dans la nuit de dimanche à lundi.

Une tempête ravage le littoral de Visakhapatnam, dans le golfe du Bengale (Inde), en 2013.
Une tempête ravage le littoral de Visakhapatnam, dans le golfe du Bengale (Inde), en 2013. (REUTERS)

L'Inde a lancé une opération de recherches pour retrouver 600 pêcheurs n'ayant pas donné signe de vie depuis la tempête qui a sévi dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 août, dans le golfe du Bengale. Environ 40 chalutiers n'ont pas regagné leur port d'attache après le cyclone passé au large des côtes du Bengale-Occidental, dans l'est du pays, selon un responsable d'une association de pêcheurs. 

"Nous essayons de contacter les chalutiers mais tous nos efforts sont vains à cause de la météo exécrable", a déclaré Bijan MaityLes garde-côtes devaient dépêcher un navire et un avion après avoir reçu les "appels de détresse" de l'association. "Les recherches vont bientôt démarrer", a précisé un officier des garde-côtes. 

L'Inde et le Bangladesh sont régulièrement frappés entre avril et novembre par les cyclones qui se développent dans le golfe du Bengale. En janvier 2013, le cyclone Thane avait fait 42 morts dans l'Etat du Tamil Nadu, dans le sud de l'Inde.