Évacuation des adolescents piégés dans une grotte en Thaïlande : "Ça va être long pour les faire sortir", prévient le chef de la cellule de crise

La délicate opération de sauvetage des 12 enfants et de leur entraîneur de football, piégés depuis 15 jours dans une grotte inondée dans le nord de la Thaïlande a commencé dimanche. Elle pourrait durer plusieurs jours.

Le chef de la cellule de crise (troisième à droite) annonce le début des opérations de secours dimanche 8 juillet au matin à Tham Luang.
Le chef de la cellule de crise (troisième à droite) annonce le début des opérations de secours dimanche 8 juillet au matin à Tham Luang. (MATTHIEU MONDOLONI / RADIO FRANCE)

Narongsak Osottanakorn, gouverneur de la province Chiang Rai en Thaïlande et responsable de la cellule de crise, a annoncé dimanche 8 juillet le début de l'opération de sauvetage des 12 enfants et de leur entraîneur de football, coincés depuis le 23 juin dans la grotte inondée de Tham Luang, dans le nord de la Thaïlande.

>> DIRECT. Thaïlande : l'évacuation des enfants piégés dans la grotte inondée prendra deux à trois jours

Les opérations d'évacuation ont débuté dans la matinée. "A 10h ce matin [5h en France], les opérations ont commencé avec 13 plongeurs étrangers et 5 plongeurs thaïlandais de la marine royale pour trouver une solution", a-t-il détaillé devant un journaliste de franceinfo.

Le gouverneur précise que "ça va être long pour les faire sortir, il faut deux plongeurs par enfants et si tout se passe bien aujourd'hui, les premiers enfants pourraient sortir à 21h" [16h en France]. Il faut donc onze heures pour évacuer deux personnes, alors l'évacuation pourrait prendre deux ou trois jours.

Le "meilleur moment" pour intervenir

"Tous les garçons sont en bonne santé et ont le moral, et ils savent ce qu'ils ont à faire", assure le gouverneur. Ils vont vraisemblablement devoir plonger eux-mêmes en étant accompagnés par des plongeurs. "Ça fait 15 jours que l'eau n'avait pas été aussi basse. Elle a encore baissé de 30 % depuis deux jours. C'est le meilleur moment pour intervenir avant qu'un nouvel orage n'arrive", explique le gouverneur, alors que la pluie a recommencé à tomber, selon un journaliste de franceinfo présent sur les lieux. Autour de la grotte, ils sont des milliers de citoyens à s'être mobilisés pour apporter leur aide aux équipes de secours et soutenir les enfants et leur entraîneur toujours coincés.