Des contrôleurs aériens s'endorment en Chine obligeant un avion à retarder son atterrissage

L'incident, qui s'est produit il y a un mois, a suscité la colère et l'inquiétude des internautes, mardi.

Un avion de la compagnie China Eastern Airlines à l\'aéroport de Shanghai (Chine), le 14 décembre 2013.
Un avion de la compagnie China Eastern Airlines à l'aéroport de Shanghai (Chine), le 14 décembre 2013. (IMAGINECHINA / AFP)

La sieste de ces contrôleurs aériens aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Dans un aéroport chinois, un avion a été obligé de tournoyer pendant de longues minutes avant d'atterrir, faute de contact avec les contrôleurs aériens : ils s'étaient endormis dans leur tour. Cet incident a suscité, mardi 19 août, colère et inquiétude chez les internautes.

L'avion de China Eastern Airlines s'apprêtait à se poser sur la piste de l'aéroport de Wuhan, dans le centre de la Chine, il y a environ un mois. Mais ses appels pour obtenir la permission d'atterrir sont restés sans réponse pendant près d'un quart d'heure. Et pour cause : les contrôleurs aériens de permanence s'étaient assoupis à leur poste. Le Boeing 737 a tourné dans les airs pendant plus d'une douzaine de minutes, ont rapporté des médias chinois.

Le contact a finalement été établi et l'appareil a pu atterrir en toute sécurité, selon le portail d'information Sina.com. Les contrôleurs "s'étaient endormis pendant les heures de service, c'est pourquoi [l'avion] a dû émettre de multiples appels sans réponse", ont reconnu les autorités chinoises de l'aviation civile, citées par le magazine financier Caijing. Une enquête a montré que deux contrôleurs faisaient un somme à ce moment-là.