Des cadavres retrouvés dans des bateaux à la dérive au large du Japon

Une douzaine de bateaux ont été récemment découverts à la dérive au large des côtes de l'archipel, avec à leur bord des cadavres en décomposition.

Des gardes-côtes japonais photographiés le 24 novembre 2015, en train d\'examiner un des bateaux en bois transportant des cadavres, retrouvé au large des côtes de l\'archipel.
Des gardes-côtes japonais photographiés le 24 novembre 2015, en train d'examiner un des bateaux en bois transportant des cadavres, retrouvé au large des côtes de l'archipel. (AFP)

Une scène digne d'un film fantastique. Le Japon enquête sur près d'une douzaine de bateaux récemment découverts à la dérive au large des côtes de l'archipel, avec à leur bord des cadavres en décomposition. Ces épaves en bois contenant 20 corps ont été signalées au cours des mois d'octobre et novembre, indique un porte-parole des gardes-côtes à l'AFP.

Mardi, un de ces bateaux a été repéré à une centaine de kilomètres des côtes de Fukui, sur l'île d'Honshu, dans la mer du Japon. Trois dépouilles ont été trouvées à l'intérieur, partiellement à l'état de squelette. Les embarcations, quand leur état le permettait, ont été remorquées vers des ports japonais, mais les cadavres n'ont pas encore été identifiés, et des investigations sont toujours en cours.

Des embarcations nord-coréennes perdues en mer ?

La chaîne de télévision publique NHK a fait état d'inscriptions coréennes visibles dans plusieurs cas. "Des équipements de pêches ont aussi été retrouvés dans le bateau", rapporte un garde-côte au South China Morning Post (en anglais).

Les experts estiment qu'il pourrait s'agir de bateaux de pêche originaires de Corée du Nord alors que le pays reclus, qui souffre de malnutrition, tente d'étendre ses activités maritimes pour renforcer sa sécurité alimentaire. Un certain nombre d'entre eux disparaissent faute d'équipement moderne, notamment de GPS.