Cet article date de plus de sept ans.

Boeing disparu : quelque 122 objets repérés par satellite dans la zone de recherche

Les recherches ont repris, mercredi 26 mars, alors que six pays ont mis à disposition des moyens aériens pour tenter de localiser d'éventuels débris.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un cliché de l'US Navy lors des opérations de recherche d'éventuels débris du Boeing disparu de la Malaysia Airlines, lundi 24 mars 2014.  (ERIC A. PASTOR / US NAVY / AFP)

Quelque 122 objets ont été repérés grâce à de nouvelles images satellitaires prises par un satellite d'Airbus Defense, division aérospatiale d'Airbus. Les autorités malaisiennes tentent de faire le lien avec le Boeing disparu, alors que les recherches ont repris dans le sud de l'océan Indien, mercredi 26 mars. Ces objets sont éparpillés dans une zone de 400 km2 située à environ 2 500 km au sud-ouest de Perth (Australie) et leur taille varie de 1 à 23 mètres.

Au total, "nous avons reçu quatre séries d'images satellite venant d'Australie, de Chine et de France qui montrent de possibles débris. Il est désormais impératif que nous les reliions au vol MH370", a déclaré le ministre malaisien des Transports, Hishammudin Hussein, mercredi. Impératif, en effet, pour établir de façon irréfutable que l'avion s'est bien abîmé en mer. Mais aussi pour tenter d'éclairer les causes de l'accident, au cœur de nombreuses hypothèses. 

L'Australie, la Nouvelle-Zélande, les Etats-Unis, la Chine, le Japon et la Corée du Sud ont mis à disposition des moyens aériens pour tenter de localiser d'éventuels débris du Boeing. "Un nombre considérable de débris ont été signalés dans la zone où le vol a été localisé pour la dernière fois. Mais le mauvais temps et l'accès difficile ont empêché pour l'instant de les récupérer. Mais nous sommes confiants", a expliqué le Premier ministre australien, Tony Abbott.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.