Cet article date de plus de neuf ans.

Au Vietnam, une série gay fait un tabac sur YouTube

Contrairement à d'autres pays de la région, l'homosexualité n'est pas interdite dans le pays mais elle a longtemps été taboue.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran du générique de la série vietnamienne "Mes Meilleurs Amis gay", diffusée sur YouTube. (FTVI)

Le tabou de l'homosexualité s'estompe au Vietnam. Le pays découvre sa première sitcom gay, Mes Meilleurs Amis gay, qui attire des millions de spectateurs sur YouTube. Même l'auteur de cette série à petit budget se montre surpris par ce succès, dans un pays où l'homosexualité a longtemps été considérée comme un fléau social.

"Je pensais que cela n'intéresserait que la communauté gay du Vietnam, mais on nous dit que des parents, des grands-parents, des familles entières, regardent et aiment la série, et attendent avec impatience les nouveaux épisodes", raconte Huynh Nguyen Dang Khoa, 22 ans, l'auteur mais aussi une des stars de la sitcom. 

Depuis les problèmes de cœur jusqu'au grand départ de la maison familiale, la série passe en revue la vie de jeunes Vietnamiens fauchés de Ho Chi Minh-Ville. Classique à un détail près : tous les personnages, ou presque, sont membres de la communauté LGBT (lesbienne, gay, bi et trans).

"Montrer des vies normales"

Huynh Nguyen Dang Khoa, lui-même gay, s'est lancé dans l'aventure après avoir entendu les anecdotes d'un de ses amis qui a décidé de vivre ouvertement son homosexualité. "Je voulais montrer aux gens que les homosexuels ont des vies ordinaires, remplies d'émotion, d'amis, de famille. Des vies normales", explique-t-il.

Faute de moyens, il a filmé les neuf épisodes déjà diffusés, sur quinze prévus, avec son appareil photo. La plupart des acteurs sont des amis, homosexuels ou non. Contrairement à d'autres pays de la région où la sodomie est interdite, l'homosexualité n'est pas illégale au Vietnam. Mais dans une société où domine la morale confucéenne, qui insiste sur tradition et famille, elle a longtemps été taboue.

Le gouvernement a pourtant créé la surprise l'an dernier en envisageant la légalisation du mariage gay, qui a reçu le soutien du ministère de la Santé. S'il allait au bout du processus, le Vietnam deviendrait le deuxième pays en Asie-Pacifique et le quinzième dans le monde à prendre une telle décision.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.