Attaques au Sri Lanka : le bilan porté à 258 morts après le décès d'une Américaine

Des kamikazes s'étaient fait exploser le 21 avril dans des hôtels de luxe et des églises chrétiennes, en pleine célébration de Pâques.

Des Sri Lankais rendent hommage aux victimes des attentats de Pâques, le 28 avril 2019 à Colombo (Sri Lanka).
Des Sri Lankais rendent hommage aux victimes des attentats de Pâques, le 28 avril 2019 à Colombo (Sri Lanka). (JEWEL SAMAD / AFP)

Une fonctionnaire américaine blessée dans les attaques jihadistes du dimanche de Pâques au Sri Lanka est décédée des suites de ses blessures, a indiqué mercredi 8 mai l'ambassade des Etats-Unis. Cette mort porte le bilan des attentats à 258 morts, dont 45 étrangers. L'ambassadrice américaine au Sri Lanka, Alaina Teplitz, a rendu hommage à cette fonctionnaire, Chelsea Decaminada, qui était en poste dans ce pays pour le département américain du Commerce.

Elle avait été grièvement blessée dans les attaques du 21 avril, alors qu'elle se trouvait à l'hôtel Shangri-La de Colombo frappé par des kamikazes. Evacuée à Singapour pour y être soignée, elle a succombé à ses blessures le week-end dernier. Les autorités du Sri Lanka avait précédemment fait état de 257 morts dont 44 étrangers, et de près de 500 blessés.

Des kamikazes s'étaient fait exploser le 21 avril dans des hôtels de luxe et des églises chrétiennes en pleine célébration de la messe de Pâques. L'organisation jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué ces attaques, réalisées par des islamistes sri-lankais.