Attentat de Bangkok : la capitale thaïlandaise sous le choc

Stupeur à Bangkok après l'attentat qui a fait une vingtaine de morts dans le centre-ville de la capitale.

France 2

Au lendemain de l'attaque à la bombe de Bangkok, la Thaïlande est en état de choc. L'attentat qui a eu lieu lundi 17 août est considéré comme le pire jamais perpétré sur le territoire selon le Premier ministre. "Bangkok s'est réveillée sous le choc ce matin", rapporte Cyril Payen, correspondant de France 24 en Thaïlande, au micro de France 2. "Le traumatisme touche des millions d'habitants de la capitale thaïlandaise qui, pourtant, sont confrontés à des violences politiques répétées depuis une décennie", explique le journaliste. 

"Une violence aveugle"

"Jusqu'alors, ils n'avaient jamais été confrontés à une telle violence aveugle", raconte le correspondant de France 24. L'attentat visait à faire le plus de victimes possibles, notamment parmi les touristes étrangers, "ce qui reste totalement inédit en Thaïlande", souligne Cyril Payen.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats inspectent les lieux après l\'explosion d\'une bombe près du sanctuaire Erawan, dans le centre de Bangkok, lundi 17 août 2015.
Des soldats inspectent les lieux après l'explosion d'une bombe près du sanctuaire Erawan, dans le centre de Bangkok, lundi 17 août 2015. (PAYEN GUILLAUME / ANADOLU AGENCY / AFP)