Affrontements dans le Haut-Karabakh : l'Arménie affirme qu'un de ses avions a été abattu par un F-16 turc, Ankara dément

De nouveaux combats meurtriers ont lieu depuis dimanche dans cette région séparatiste de l'Azerbaïdjan, pays musulman.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un soldat arménien combat les forces azéries, dans le Haut-Karabakh, le 29 septembre 2020. (HANDOUT / REUTERS)

Les tensions continuent de croître, dans le Haut-Karabakh. L'Arménie a affirmé, mardi 29 septembre, que la Turquie avait abattu un de ses avions militaires, Erevan accusant Ankara d'ingérence dans les combats en cours entre l'Azerbaïdjan et les séparatistes pro-arméniens dans cette région séparatiste azerbaïdjanaise.

"Un avion SU-25 arménien a été abattu par un F-16 turc (...) qui venait du territoire azerbaïdjanais", a annoncé la porte-parole du ministère arménien de la Défense, Chuchan Stepanian, dans un message sur Facebook, précisant que le pilote arménien de l'appareil "était mort en héros".

Démentis de la Turquie et de l'Azerbaïdjan

La Turquie et l'Azebaïdjan ont immédiatement démenti. "L'allégation selon laquelle la Turquie a abattu un chasseur arménien est absolument fausse", a déclaré le directeur de la communication de la présidence turque, Fahrettin Altun. "L'Arménie devrait se retirer des territoires qu'elle occupe au lieu de recourir à cette basse propagande", a-t-il ajouté.

Le ministre azerbaïdjanais de la Défense a également rejeté les accusations d'Erevan. "Cette information est un nouveau mensonge dans la propagande arménienne", a déclaré à la presse son porte-parole, Vagif Dyargahly.

La Turquie, le principal soutien de Bakou dans le conflit du Haut-Karabakh, s'est dite mardi déterminée à aider l'Azerbaïdjan à "recouvrer ses terres occupées".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.