Argentine : une nouvelle cure d'austérité

L'Argentine considérée comme l'un des piliers économiques les plus solides d'Amérique du Sud est à son tour confronté à une crise économique et financière. Le FMI a décidé de venir au secours du gouvernement.

Voir la vidéo
France 3

Dans l'hémisphère sud, un soleil de fin d'hiver et un printemps des manifestants. Depuis le début de la semaine, les Argentins protestent contre leurs conditions de vie. Deux crises ont frappé leur pays cette année. Leur monnaie a perdu la moitié de sa valeur. L'inflation atteint ici les 40%. "La situation économique est terrible. En Argentine, nous ne vivons pas, nous survivons, à cause de toutes les décisions qu'a pris le gouvernement", confie au micro de France 3 un manifestant.

13 milliards de dollars du FMI

Jeudi 27 septembre, le FMI a volé au secours de l'Argentine. D'ici la fin de l'année, Buenos Aires recevra 13 milliards de dollars, plus du double de ce qui était prévu. Mais dans les rues de la capitale, cette annonce ne calme pas la colère des Argentins. Après l'annonce du FMI, le peso argentin a poursuivi sa chute. Il a dévissé de plus de 2% face au dollar.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des milliers de personnes manifestent sur la place de Mai contre le président argentin Mauricio Macri, le 24 septembre 2018, à Buenos Aires.
Des milliers de personnes manifestent sur la place de Mai contre le président argentin Mauricio Macri, le 24 septembre 2018, à Buenos Aires. (DAMIAN DOPACIO / NOTICIAS ARGENTINAS)