Cet article date de plus de huit ans.

Après la publication des caricatures, la France en alerte dans vingt pays musulmans

Laurent Fabius avait annoncé sur France Info "des précautions de sécurité particulières", après la parution de caricatures de Mahomet. Ambassades et écoles françaises vont être fermées dans vingt pays vendredi, jour de grande prière musulmane. D'autres, dès aujourd'hui.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (IDÉ)

Principe de précaution, le quai d'Orsay a annoncé ce mercredi matin que les ambassades, consulats, centres culturels et écoles françaises seraient fermés dans une vingtaine de pays musulmans vendredi. Pourtant, le ministère l'assure : "il n'y a pas de menace avérée sur un de ces quelconques établissements ". 

En Indonésie et Tunisie, on a même devancé l'appel. L'ambassade de France de Djakarta restera portes closes vendredi mais annonce la fermeture temporaire de toutes les autres implantations françaises du pays dès jeudi. Le chargé d'affaires de l'ambassade dit redouter "d'autres manifestations visant particulièrement les institutions françaises ", après la publication ce mercredi de caricatures "particulièrement offensantes du prophète Mahomet " dans Charlie Hebdo. 

En Tunisie, les écoles françaises vont être carrément fermées de ce mercredi à lundi matin. En Égypte, les écoles et centres culturels seront fermés jeudi par mesure de "précaution". Enfin, au Yémen, les autorités locales ont renforcé les mesures de sécurité autour de l'ambassade de France à Sanaa, à la demande de celle-ci. 

SMS de "vigilance" aux ressortissants français

Ces fermetures préventives font suite aux instructions dévoilées ce matin par Laurent Fabius sur France Info. Le chef de la diplomatie française a expliqué plus tard qu'il fallait "que les ambassadeurs s'adaptent compte tenu de la réalité locale. Nous espérons , a-t-il ajouté, qu'il n'y aura pas d'incidents, mais en même temps nous prenons nos précautions ". 

Au Pakistan par exemple, les ressortissants français ont reçu un SMS disant texto, selon l'AFP : "menaces spécifiques pour la communauté française et intérêts français suite publication ce jour de caricatures par Charlie Hebdo. Vigilance renforcée ". Sur le site du Quai d'Orsay enfin, les voyageurs sont invités "à faire preuve de la plus grande vigilance ", compte tenu "des troubles actuels " dans le monde musulman. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.