Cet article date de plus d'onze ans.

Après l'accident survenu entre 2 ferries dans le delta du Nil, les autorités évoquaient plusieurs dizaines de disparus

Les autorités égyptiennes ont mis fin samedi aux opérations de recherche. La collision s'est produite près de Rachid (Rosette), à l'embouchure du bras occidental du Nil, à 200 km au nord du Caire. L'un des ferries a été coupé en deux par le choc, l'autre s'est retourné.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Nil (AFP Patrick Hertzog)

Les autorités égyptiennes ont mis fin samedi aux opérations de recherche. La collision s'est produite près de Rachid (Rosette), à l'embouchure du bras occidental du Nil, à 200 km au nord du Caire. L'un des ferries a été coupé en deux par le choc, l'autre s'est retourné.

Les deux navires se dirigeaient vers Rachid quand ils se sont heurtés. L'un ne transportait que des passagers, l'autre des passagers et des voitures.

L'un des bacs a percuté l'autre bac par l'arrière pour une raison inconnue, selon une source policière. Le bateau percuté, qui transportait quelques dizaines de passagers (le chiffre précis varie selon les sources), a coulé, a déclaré le gouverneur de la province de Kafr el-Cheikh, Ahmed Zaki Abdine, à la télévision égyptienne. Le second bac ne transportait aucun passager.

Les accidents de transport sont fréquents en Egypte, et sont le plus fréquemment imputables à des problèmes de maintenance et de négligence.

Le 3 février 2006, un ferry qui se rendait d'Arabie saoudite en Egypte avait pris feu et avait sombré en mer Rouge, emportant dans la mort quelque 1.034 de ses 1.400 passagers, dont de nombreux Egyptiens. Il s'agissait de la pire catastrophe maritime de l'histoire de l'Egypte moderne. La plupart des 1.400 passagers du "Al-Salam 98" étaient des Egyptiens travaillant à l'étranger.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.