Après être passé par Paris, le tueur présumé Luka Magnotta aurait fui en autocar

C'est la piste que poursuivent actuellement les enquêteurs : Luka Rocco Magnotta serait arrivé à Paris en avion ; de là, il aurait pris un autocar à la gare Eurolines de Bagnolet... qui propose quelque 800 destinations. Un employé dit l'avoir vu embarquer pour Berlin, un autre pour la Roumanie.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

La piste de Luka Rocco Magnotta se serait-elle évanouie à Paris ? Difficile de le savoir vraiment... On en a manifestement beaucoup trop dit sur cette traque, de l'avis des enquêteurs. Dont le travail se trouve considérablement compliqué. Alors, inutile de leur en demander plus, à l'heure qu'il est.

Ce que l'on sait, c'est que le jeune homme, acusé d'avoir tué et dépecé son amant à Montréal, est bien passé par Paris. Il aurait trouvé refuge dans un hôtel de Bagnolet, où les policiers ont retrouvé des sacs de la compagnie aérienne empruntée par le suspect.

La nouveauté, c'est que des policiers de la police judiciaire sont passés ce matin à la gare Eurolines de Bagnolet, aux portes de Paris. Ils y ont visionné les enregistrements des caméras de vidéosurveillance, et ont montré aux employés la photo du suspect.

Un employé dit l'avoir reconnu dans un car pour Berlin. Un autre parle plutôt de la Roumanie. Un dernier résume : "Nous ne sommes pas habilités à demander les papiers d'identité pour un voyage en Europe, sauf pour l'Angleterre. S'il s'est enregistré sous une fausse identité et qu'il a payé en liquide, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin..."