Cet article date de plus d'onze ans.

Après bien des atermoiements, l'équipe nationale du Togo va finalement quitter la Coupe d'Afrique des Nations

Après le mitraillage de leur bus qui a fait trois 3 morts et 7 blessés dans l'enclave angolaise de Cabinda vendredi, les joueurs avaient affirmé ne pas vouloir jouer, puis ont changé d'avis dans la nuit -même si certains souhaitent toujours rentrer- avant de se plier aux injonctions de leur gouvernement, qui a décidé de rappeler ses joueurs.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Le car de l'équipe de football du Togo a été mitraillé à Cabinda (Angola) (F2)

Après le mitraillage de leur bus qui a fait trois 3 morts et 7 blessés dans l'enclave angolaise de Cabinda vendredi, les joueurs avaient affirmé ne pas vouloir jouer, puis ont changé d'avis dans la nuit -même si certains souhaitent toujours rentrer- avant de se plier aux injonctions de leur gouvernement, qui a décidé de rappeler ses joueurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.