Cet article date de plus de neuf ans.

Anonymous revendique une attaque sur le site de la CIA

Un membre du collectif de pirates a revendiqué l'attaque du site internet la CIA sur Twitter. Les Anonymous sont très actifs depuis la décision de la justice américaine de fermer le site de téléchargement MegaUpload.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un pirate se revendiquant du collectif Anonymous devant son ordinateur, le 20 janvier 2012, à Lyon.  (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Les Anonymous ont-ils encore frappé ? Le site internet de l'agence américaine du renseignement, la CIA, est tombé en panne vendredi 10 février. Le rassemblement de pirates informatiques militants affirme être à l'origine de l'attaque. Le mois dernier, Anonymous avait brièvement désactivé les sites du ministère américain de la Justice et de la police fédérale (FBI), en représailles après la fermeture du site d'hébergement de fichiers MegaUpload, accusé de piratage massif.

"CIA Tango down", a annoncé un membre du collectif sur le compte Twitter @YourAnonNews, régulièrement utilisé par le groupe. "Tango Down", dans le jargon militaire des forces spéciales, signifie qu'un ennemi a été abattu. Il était effectivement impossible de se connecter au site cia.gov vendredi après-midi. 

La plupart des actions d'Anonymous sont des attaques par déni de service qui consistent à saturer des sites de demandes simultanées. Ici, aucune explication n'a été fournie par aucun membre du rassemblement de pirates. La CIA, elle, n'a pas souhaité faire de commentaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.