VIDEO. Une mère séparée de ses enfants par leur père mexicain en appelle à Hollande

Maude Versini était mariée à l'ancien gouverneur de Mexico Arturo Montiel. Il lui a enlevé ses trois enfants et refuse de les rendre. Le président français doit s'envoler au Mexique les 10 et 11 avril prochains. 

France 3/Francetv info

Elle n'a pas vu ses enfants depuis décembre 2011. La Française Maude Versini en appelle à François Hollande, qui doit effectuer une visite d'Etat au Mexique les 10 et 11 avril prochains. Son ex-mari, l'ancien gouverneur de Mexico Arturo Montiel, lui a enlevé ses trois enfants, les jumeaux Adrian et Sofia, 10 ans, et Alexi, 9 ans.

La jeune femme avait pourtant obtenu leur garde lors de son divorce en 2007. Les enfants vivaient avec elle à Paris et allaient passer la moitié des vacances au Mexique avec leur père. Ce dernier, qui n'est autre que le mentor politique de l'actuel chef de l'Etat mexicain, Enrique Peña Nieto, l'a appelée un jour pour lui dire que les enfants ne reviendraient pas.

"François Hollande est ma dernière chance"

Dans deux décisions rendues en mai et juillet 2012, la justice mexicaine a condamné cet enlèvement international, au nom de la convention de La Haye sur la protection de l'enfance, et ordonné le retour des enfants à Paris. Mais Arturo Montiel, 70 ans, a exercé des recours en cassation, qui sont suspensifs.

Le 25 septembre dernier, une juge mexicaine a finalement donné raison au père, sur la base, selon le Journal du dimanche, de fausses accusations de maltraitance. "François Hollande est ma dernière chance", témoigne Maude Versini au micro de France 3. 

La Française Maude Versini, ancienne épouse de l\'homme politique mexicain Arturo Montiel le 14 octobre 2013 à Paris.
La Française Maude Versini, ancienne épouse de l'homme politique mexicain Arturo Montiel le 14 octobre 2013 à Paris. (MLADEN ANTONOV / AFP)