VIDEO. Obama appelle à un compromis contre des "coupes budgétaires qui ne sont pas intelligentes"

Barack Obama appelle samedi le Congrès à une '"approche équilibrée" combinant coupes budgétaires "intelligentes" et réforme de l'aide sociale.

EVN

Après avoir signé hier vendredi 1er mars, conformément à la loi, le décret d'application du gel de 85 milliards de dollars de crédits publics automatiquement déclenché après l'échec des négociations entre Démocrates et Républicains pour parvenir à un compromis sur la réduction du déficit budgétaire, Barack Obama appelle samedi le Congrès à une '"approche équilibrée" combinant coupes budgétaires "intelligentes" et réforme de l'aide sociale. Le président américain avait déjà qualifié de "stupides" ces coupes, qui trouvent leur origine dans l'accord sur le plafond de la dette conclu en 2011.

"Je crois encore que nous pouvons et devons remplacer ces coupes par une approche équilibrée, qui combine des coupes budgétaires intelligentes, une réforme de l'aide sociale ainsi que des modifications dans le code des impôts afin qu'il soit plus juste pour les familles et le monde des affaires sans pour autant augmenter les impôts de qui que ce soit", a dit Barack Obama lors d'un allocution télévisée.

Barack Obama devant la presse vendredi 1er mars 2013 veut un compromis enter Démocrates et républicains contre des coupes budgétaires
Barack Obama devant la presse vendredi 1er mars 2013 veut un compromis enter Démocrates et républicains contre des coupes budgétaires (SAUL LOEB / AFP)