Une vaste chasse à l'homme lancée contre un ex-policier en Californie

L'ancien officier est soupçonné d'avoir tué trois personnes depuis dimanche. Il a été renvoyé de la police en 2008 pour avoir fait de fausses déclarations sur l'un de ses supérieurs.

Des policiers chargés de retrouver un ancien officier de la police de Los Angeles (LAPD) soupçonné d\'avoir tué trois personnes, à San Diego, en Californie (Etats-Unis), le 7 février 2013.
Des policiers chargés de retrouver un ancien officier de la police de Los Angeles (LAPD) soupçonné d'avoir tué trois personnes, à San Diego, en Californie (Etats-Unis), le 7 février 2013. (DENIS POROY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

La chasse à l'homme est engagée. Plus de 125 policiers ont passé au peigne fin la station de ski de Big Bear, à 160 km à l'est de Los Angeles (Californie, Etats-Unis), jeudi 7 février, pour retrouver un ancien officier de la police de la ville (LAPD). L'homme est soupçonné d'avoir tué trois personnes depuis dimanche. Les autorités ont confirmé, jeudi dans l'après-midi, avoir retrouvé le véhicule calciné d'une des victimes, Christopher Jordan Dorner, âgé de 33 ans, dans les bois près de la station de ski.

"Nous avons trouvé quelques traces autour du véhicule, mais elles n'ont pas mené au suspect", a indiqué John McMahon, shérif du comté de San Bernardino. "Nous continuerons les recherches aussi longtemps que la météo le permettra", a-t-il ajouté.

Un officier renvoyé de la police en 2008

Christopher Jordan Dorner est un réserviste de la marine américaine décrit par les enquêteurs comme un Noir d'1m80 et de 120 kilos. Il a été renvoyé de la LAPD en 2008 pour avoir fait de fausses déclarations sur l'un de ses supérieurs. Il avait accusé l'une de ses supérieures, Teresa Evans, d'avoir frappé un suspect. Une commission d'enquête avait établi qu'il avait menti.

Cet homme a publié, lundi, un manifeste sur internet. Il y affirme notamment vouloir "mettre un terme" à l'existence d'un ancien collègue, Randy Quan, qu'il estime responsable de son renvoi. Dans ce manifeste, il affirme aussi ne pas avoir peur de la mort, considérant qu'il est déjà mort une première fois après avoir été renvoyé de la police après trois ans et demi de service. "Je n'ai jamais pu avoir de famille à moi, donc je vais en finir avec la tienne", a-t-il écrit à Randy Quan. 

"Armé et extrêmement dangereux"

L'ex-policier aurait commencé à mettre ses menaces à exécution dimanche, en tuant la fille de Randy Quan, Monica, et le compagnon de cette dernière. Il est également soupçonné d'avoir tiré sur deux officiers à Riverside, dans la nuit de mercredi à jeudi, tuant l'un et blessant l'autre. Il aurait également blessé un autre policier dans un incident séparé.

Le LAPD, aidé du FBI, a précisé avoir placé sous haute protection plus de 40 personnes citées dans le manifeste de Christopher Jordan Dorner. "Dorner est armé et extrêmement dangereux", a déclaré Charlie Beck, le chef du LAPD, lors d'une conférence de presse. Il a précisé que le suspect avait "de nombreuses armes à sa disposition, notamment des fusils d'assaut".