Cet article date de plus de neuf ans.

Une actrice inculpée pour l'envoi de lettres empoisonnées à Obama

La Texane Shannon Richardson risque dix ans de prison. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'actrice Shannon Richardson  le 7 juin 2013 lors de son arrestation, au Texas (Etats-Unis). (AP / SIPA)

L'actrice Shannon Richardson a été inculpée vendredi 28 juin pour avoir adressé des lettres empoisonnées à la ricine au président américain Barack Obama et au maire de New York, Michael Bloomberg. Arrêtée le 7 juin, la comédienne de 35 ans risque dix ans de prison.

Envoyées le mois dernier, les lettres, anonymes, faisaient référence au débat sur le contrôle des armes. "Il faudra nous tuer, ma famille et moi, avant de récupérer mes armes. Quiconque se présentera chez moi sera accueilli à coups de feu", était-il écrit.

Le service chargé de la protection du président des Etats-Unis a intercepté la lettre adressée à Barack Obama. Dans un premier temps, Shannon Richardson, qui a interprété des rôles secondaires dans plusieurs séries télévisées, dont The Walking Dead, avait tenté de mettre le FBI sur la piste de son mari, affirmant qu'il était l'auteur des envois anonymes et qu'elle craignait qu'il tente de l'empoisonner.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.