Cet article date de plus d'onze ans.

Un temple maya dédié au "soleil nocturne" découvert au Guatemala

GUATEMALA - Cet édifice pré-colombien est situé sur le site d'El Zotz, dans le nord du pays.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Bas-relief représentant le dieu du "soleil nocturne" (un jaguar) sur le site archéologique d'El Zotz (Guatemala). (HO NEW / REUTERS)

Une merveille pré-colombienne refait surface. Une équipe d'archéologues a découvert au Guatemala les vestiges d'un temple maya dédié au "soleil nocturne", sous une pyramide sur le site d'El Zotz, dans le nord du pays. Des datations au carbone situent son édification entre 350 et 400 après J.C. Parmi les découvertes figure une frise, qualifiée de "sculpture incroyable (...) par sa fonction d'hommage au soleil", a déclaré mercredi 18 juillet le directeur du projet Zotz, l'Américain Thomas Garrison. 

L'archéologue Edwin Roman, de l'université Austin (Texas), a estimé que l'iconographie des pièces mises au jour suggérait "une glorification du soleil", dont la frise qui surmontait l'entrée du temple symbolise les trois phases, selon la culture maya. Pour ce peuple, le soleil poursuivait sa course, durant la nuit, dans un infra-monde. Il était alors symbolisé par un jaguar, prédateur qui chasse la nuit, une figure évoquée dans le livre des mayas, le Popol Vuh.

Sur les façades de ce qui était le temple, les archéologues ont également découverts des masques en stuc de 1,5 m de hauteur, constitués de masques plus petits représentants des visages ou des glyphes. "Le temple disposait probablement de 14 masques au niveau de la frise, mais seulement huit d'entre eux ont été répertoriés" jusqu'à présent, c'est pourquoi les fouilles doivent se poursuivre. Seulement 40% de l'édifice a été fouillé.

Pyramide du Diable

La civilisation maya s'est étendue sur le sud du Mexique, le Guatemala, le Honduras, le Salvador et le Belize et a connu son apogée entre 250 et 900 après J.C. avant d'entamer une période de décadence (900-1200 après J.C.). "La découverte est importante car elle représente le temple du soleil nocturne et correspond au premier gouvernement qui a été enterré sous la pyramide du Diable, un bel édifice magnifiquement décoré", a indiqué Thomas Garrison.

La pyramide du Diable, de 13 mètres de hauteur et située dans un palais, contient la tombe du gouverneur et fondateur de la première dynastie d'El Zotz, connue sous le nom de Pa'Chan ("ciel fortifié"). Au total, il est constitué de 200 structures, notamment des stèles en stuc en mauvais état, mais a été victime de pilleurs. Pour preuve, en 1970, un linteau en bois provenant du site a été retrouvé dans un musée de Denver (Etats-Unis).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.