Cet article date de plus de quatre ans.

Le crash d'un avion transportant 81 personnes fait 75 morts en Colombie

L'équipe de foot brésilienne de Chapecoense se trouvait à bord de l'appareil, qui s'est crashé près de Medellín.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le footballeur brésilien Alan Ruschel, victime du crash d'un avion, transporté à l'hôpital le 29 novembre 2016 à La Ceja (Colombie). (LUIS EDUARDO NORIEGA A./SIPA / EFE)

Un avion de ligne s'est écrasé lundi 28 novembre, près de Medellín, en Colombie. L'appareil transportait 81 personnes : neuf membres d'équipage et 72 passagers : les 22 joueurs de l'équipe de foot de Chapecoense, un club de première division brésilienne, 28 membres du staff et 22 journalistes, selon le communiqué diffusé sur le compte Twitter de l'aéroport de Medellín. Le crash a fait 75 morts et six survivants, selon le premier bilan officiel, communiqué par la police colombienne.

L'Unité nationale de gestion de risques et catastrophes (UNGRD), qui avait d'abord fait état de "la mort de 76 personnes", ainsi que de "cinq blessés", a ensuite indiqué qu'un sixième rescapé, un footballeur, avait été retrouvé. "Le sauvetage d'un sixième survivant, le joueur Hélio Hermito Zampier Neto, qui est en train d'être évacué, est confirmé. La possibilité de trouver d'autres personnes en vie n'est pas écartée", a annoncé l'UNGRD. Les cinq autres rescapés sont trois des footballeurs du club brésilien de Chapecoense - Danilo, Jackson Follmann et Alan Ruschel - ainsi que deux membres d'équipage. Ils ont été blessés et transférés dans des hôpitaux du secteur, selon la radio Caracol.

Mauvaise météo et zone montagneuse

L'appareil, un British Aerospace 146 de la compagnie bolivienne Lamia, avait décollé de Sao Paulo, au Brésil, et avait fait une escale à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie, avant de mettre le cap sur Rionegro, a précisé la direction des pompiers de Colombie dans un message sur les réseaux sociaux.

L'avion s'est écrasé dans une zone montagneuse du secteur du Cerro Gordo, sur la commune de La Union, à environ 50 km de Medellin, la deuxième ville de Colombie. Un media colombien a tweeté ce qu'il présente comme les premières images du site du crash.

Recherches et finale suspendues

Selon le maire de La Ceja, les opérations de recherche ont dû être suspendues à cause des mauvaises conditions climatiques. L'aéroport avait également précisé qu'en raison de la "mauvaise visibilité", due à de fortes pluies, l'accès au site de l'accident n'était possible que par voie terrestre.

Le club de football de Chapecoense, endeuillé, a réagi sur Twitter, en changeant les couleurs de son logo. Ses joueurs se rendaient à Medellín pour y affronter l'Atletico Nacional dans le match aller de la finale de la Copa Sudamericana. Après le crash, la finale de la Coupe d'Amérique du Sud a été suspendue. Le Brésil a décrété trois jours de deuil national. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.