Etats-Unis : l'état d'urgence déclaré à San Bernardino

Le gouverneur de Californie a déclaré l'état d'urgence dans le comté de San Bernardino, vendredi, après l'attentat qui a fait 14 morts le 2 décembre.

Des Américains rendent hommage aux victimes de la tuerie à San Bernardino (Californie), le 7 décembre 2015.
Des Américains rendent hommage aux victimes de la tuerie à San Bernardino (Californie), le 7 décembre 2015. (FREDERIC J. BROWN / AFP)

Le gouverneur de Californie, Jerry Brown, a déclaré l'état d'urgence dans le comté de San Bernardino, vendredi 18 décembre. Cette décision intervient en réponse à l'attentat qui a fait 14 morts et 26 blessés, le 2 décembre dernier. Il s'agit de l'attaque terroriste la plus meurtrière aux Etats-Unis depuis 2001.

"Un contexte de désastre et un danger extrême existent pour la sécurité des personnes et des propriétés dans le comté de San Bernardino à cause de l'attaque, a indiqué Jerry Brown. Les circonstances de l'attaque terroriste, son ampleur, [dépassent] les capacités et responsabilités d'une seule collectivité locale."

Le département de la Santé californien en renfort

Le gouverneur californien a rappelé que "le comté de San Bernardino a réagi à l'attentat avec toutes ses ressources disponibles, y compris le déploiement de toutes ses forces de l'ordre, pompiers, personnels d'urgence et a été assisté par la police des autoroutes de Californie, le Bureau des enquêtes fédérales (FBI), et d'autres agences locales."

La déclaration de l'état d'urgence va notamment se traduire par le déploiement des ressources du département de la Santé et des services de gestion des urgences californiens, pour venir en aide à celui de l'agglomération de San Bernardino.