Sous-marin argentin disparu : un sonar détecte "un nouveau contact"

Le "San Juan" a disparu depuis le 15 novembre au large de l'Argentine, dans l'Atlantique Sud, avec 44 marins à bord.

Une proche d\'un membre de l\'équipage disparu à bord du sous-marin \"San Juan\", le 25 novembre 2017, près de la base navale de Mar del Plata, à Buenos Aires, en Argentine.
Une proche d'un membre de l'équipage disparu à bord du sous-marin "San Juan", le 25 novembre 2017, près de la base navale de Mar del Plata, à Buenos Aires, en Argentine. (ALFONSINA TAIN / AFP)

Les recherches se poursuivent au large de la Patagonie. Un sonar a détecté un "nouveau contact" dans la recherche du sous-marin argentin disparu dans l'Atlantique Sud le 15 novembre avec 44 marins à bord, a indiqué samedi 23 décembre la marine argentine. Ce "nouveau contact sera examiné" par le submersible russe Panther plus, guidé à distance, a précisé la marine argentine, sans donner davantage d'indications sur ce "nouveau contact".

Plus d'espoir de retrouver des survivants

La marine argentine avait déjà fait état ces dernières semaines de tels "contacts". Des sonars ont en effet détecté des anomalies dans les fonds marins. Mais aucun résultat probant n'en est ressorti. L'un de ces "contacts" s'est avéré être un bateau de pêche qui avait sombré dans l'océan il y a plusieurs années.

Le navire de recherches océanographiques américain Atlantis poursuit également ses recherches, a indiqué la marine argentine. Celle-ci a abandonné tout espoir de retrouver des survivants, mais espère toujours repérer l'épave du San Juan. Cette affaire a conduit la semaine dernière au limogeage du chef de la marine argentine, l'amiral Marcelo Srur.