Paraguay : 42 fusils de la police dérobés et remplacés par des jouets

Les enquêteurs estiment que ces puissants fusils ont pu être revendus 10 000 dollars l'unité à des gangs brésiliens à la frontière.

Certaines de ces armes factices sont en plastique et en bois et fonctionnent à air comprimé, selon les autorités.
Certaines de ces armes factices sont en plastique et en bois et fonctionnent à air comprimé, selon les autorités. (JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

La police paraguayenne enquête après le vol de 42 fusils d'assaut de type FAL (des armes semi-automatiques de calibre 7,62 mm) et leur remplacement par des armes factices, a annoncé le ministre de l'Intérieur Ernesto Villamayor, lundi 27 août. La chaîne ABC a partagé une image de ces répliques, dont certaines sont en plastique et en bois, et fonctionnent à air comprimé, selon les autorités. 

"Nous cherchons à déterminer quand les armes ont disparu", a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse. M. Villamayor a qualifié cet incident de "grave" car "ces armes pourraient se retrouver entre les mains" de groupes criminels internationaux.

Un inventaire général des armes ordonné

Les enquêteurs estiment que ces puissants fusils ont pu être revendus à des gangs brésiliens à la frontière pour 10 000 dollars (8 600 euros) l'unité. C'est au cours d'un inventaire que la disparition a été constatée. "Par ailleurs, 90 autres armes de poing ont disparu entre janvier et juillet de cette année", a ajouté le ministre. Un inventaire général des armes de la police et de l'armée a été immédiatement ordonné.