Neil Armstrong, le premier homme sur la Lune, est mort à l'âge de 82 ans

L'astronaute américain est mort des suites d'une opération de chirurgie cardiaque.

Neil Armstrong, le 22 septembre 2011 à Washington.
Neil Armstrong, le 22 septembre 2011 à Washington. (CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

AMERIQUES - Premier homme a avoir marché sur la Lune, Neil Armstrong est mort samedi 25 août à l'âge de 82 ans. L'astronaute américain est mort des suites d'une opération de chirurgie cardiaque, a annoncé la chaîne américaine NBC News. Selon l'agence Reuters, l'opération, qui visait à dégager ses artères coronaires, a eu lieu le 7 août, deux jours après le 82e anniversaire de l'astronaute américain.

En tant que commandant de la mission Apollo 11, c'est lui qui a informé le centre de contrôle de Houston (Texas, sud) de l'alunissage le 20 juillet 1969 du module lunaire (LEM) piloté par Buzz Aldrin : "Houston, ici la base de Tranquillité. L'aigle s'est posé". Puis, en direct à la télévision, il était ensuite descendu sur le sol lunaire, prononçant ce mot fameux: "c'est un tout petit pas pour l'homme, mais un grand pas pour l'humanité".

Buzz Aldrin l'avait rejoint une vingtaine de minutes plus tard. Les deux pionniers explorent les lieux pendant deux heures et demie. Ils collectent 21 kilos de roches, prennent des photos et plantent un drapeau américain.

Un homme discret

A son retour sur terre, l'astronaute avait du mal à digérer sa célébrité soudaine. Le commandant avait ensuite pris sa retraite de l'agence spatiale américaine en 1971 pour devenir professeur d'ingéniérie aérospatiale à l'Université de Cincinnati dans l'Ohio jusqu'en 1979. 

Il avait ensuite peu parlé en public, fuyant micros et caméras, et vivait depuis des dizaines d'années dans une ferme reculée de l'Ohio (nord). Dans un communiqué, la famille de l'astronaute a salué "un héros américain contre son gré", qui a "servi sa nation avec fierté, comme pilote de la marine, pilote d'essai, puis astronaute".

Neil Armstrong à l\'intérieur d\'Apollo 11, le 21 juillet 1969 après son passage sur la Lune.
Neil Armstrong à l'intérieur d'Apollo 11, le 21 juillet 1969 après son passage sur la Lune. (NASA / AFP)

Un pilote de l'armée américaine pendant la guerre de Corée

Né à Wapakoneta dans l'Ohio le 5 août 1930, le jeune Armstrong avait été fasciné dès son enfance par les avions. Il prend des cours de pilotage à 15 ans et obtient son brevet de pilote un an plus tard. Il devient ensuite pilote de l'aéronavale et effectue 78 missions pendant la guerre de Corée (1950-1953).

En 1955, il devient pilote d'essai et vole sur 50 différents types d'avion. Sept ans après, il est sélectionné par la Nasa pour devenir astronaute. En septembre 1966, il effectue un vol avec David Scott pour la mission Gemini 8. Le vaisseau s'amarre à un autre véhicule non habité, réalisant le premier amarrage orbital de deux modules spatiaux. En 1969, Apollo 11 est sa dernière mission.

Dans son communiqué, sa famille a indiqué la meilleure manière de lui rendre hommage: "honorez son exemple de service, de réussite et de modestie et la prochaine fois que vous marchez un soir de nuit claire et que vous voyez la lune, souriez en vous-même, pensez à Neil Armstrong et faites-lui un clin d'oeil".