Cet article date de plus d'onze ans.

Neil Armstrong et Apollo 11 : de la Terre à la Lune

Article rédigé par Ariane Nicolas
France Télévisions
Publié Mis à jour

Après la mort de Neil Armstrong, samedi 25 août, FTVi revient en images sur cette mission historique, au cours de laquelle l'homme a mis pour la première fois le pied sur la Lune.

Après la mort de l'astronaute américain Neil Armstrong, samedi 25 août, FTVi revient en images sur cette mission historique, au cours de laquelle l'homme a mis pour la première fois le pied sur la Lune.

Avant de diriger la mission Apollo 11, Neil Armstrong prend les commandes du programme préparatoire Gemini, entre 1963 et 1966. L'astronaute est ici photographié en mars 1966, quelques jours avant un lancement. (AP / SIPA)
L'équipe choisie par la Nasa pour la mission Apollo 11 est composée de trois hommes : (de g. à dr.) Neil Armstrong, le commandant, Michael Collins, le pilote du module de commande, et Buzz Aldrin, le pilote du module lunaire. (REX FEATURES / SIPA)
Avant le décollage, Neil Armstrong et Buzz Aldrin s'entraînent pendant plusieurs mois, au Kennedy Space Center, à effectuer des prélèvements, comme le prévoit le volet scientifique d'Apollo 11. (REX FEATURES / SIPA)
Le 16 juillet 1969, la fusée Saturn V décolle du Kennedy Space Center (futur Cap Canaveral), en Floride, avec les trois astronautes à son bord. (NASA / REUTERS)
Le vol d'Apollo 11 dans l'espace dure quatre jours, jusqu'à son alunissage, le 20 juillet 1969. (NASA / AFP)
Pendant que le module lunaire effectue sa descente vers la lune (photo), le module de commande reste en orbite. C'est de là que le pilote, Michael Collins, prend la photo. (NASA / REUTERS)
Le 20 juillet à 21h56, heure de Houston (3h56 en France), Neil Armstrong effectue ses premiers pas sur la lune. (REX FEATURES / SIPA)
L'événement, diffusé à la télévision, est regardé par des dizaines de millions de personnes aux Etats-Unis. (REX FEATURES / SIPA)
Au moment de poser le pied sur l'unique satellite naturel de la Terre, Armstrong a cette phrase devenue mythique : "C'est un petit pas pour l'homme, mais un pas de géant pour l'humanité" ("A small step for man, a giant leap for mankind"). (NASA / REUTERS)
Le pilote du module lunaire, Buzz Aldrin, ici photographié par Neil Armstrong, le rejoint. Tous deux passeront environ deux heures trente à l'extérieur du module. (NASA / REUTERS)
L'astronaute ne s'arrête pas là : en pleine guerre froide, il plante un drapeau américain sur le sol lunaire, pour marquer la victoire des Etats-Unis sur l'Union soviétique, premier pays à avoir envoyé un homme dans l'espace, en 1961.  (REX FEATURES / SIPA)
Comme prévu, les deux Américains prélèvent 21kg de roche lunaire afin de les faire analyser, une fois de retour sur Terre. (NASA / REUTERS)
Neil Armstrong et Buzz Aldrin repartent après avoir passé 21 heures et 36 minutes sur la Lune. Ils n'ont effectué qu'une seule sortie au cours de cette mission. (NASA / SIPA)
Dans le module "Eagle" qui le ramène sur la planète bleue, Neil Armstrong se félicite que la mission Apollo 11 ait réussi sans incident. (NASA / AFP)
Les trois astronautes reviennent sur Terre, sains et saufs, le 24 juillet 1969. Quelques jours plus tard, ils sont félicités par le président américain de l'époque, Richard Nixon. Ce dernier avait prévu un discours au cas où la mission serait restée bloquée sur la Lune. (NASA / REUTERS)
Neil Armstrong, à gauche, est mort le 25 août 2012 à l'âge de 82 ans. Michael Collins (centre) et Buzz Aldrin (droite) sont toujours en vie. (NASA / REUTERS)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.