Cet article date de plus de dix ans.

Les Américains privés de mimolette pour une histoire de mites

Ce fromage ne peut plus être importé aux Etats-Unis, car les autorités sanitaires estiment qu'il s'agit d'un produit "dégoûtant".

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un fan de mimolette distribue des dés de ce fromage à New York, le 13 avril 2013, pour éviter qu'elle ne soit interdite aux Etats-Unis.  (EMMANUEL DUNAND / AFP)

"Cet article semble être, en totalité ou en partie, composé d'une substance dégoûtante, putride, ou décomposée, ou autrement inadaptée comme nourriture." Voici comment l'administration fédérale chargée de la sécurité alimentaire américaine (FDA) décrit la mimolette. Du coup, la célèbre boule de fromage orange, plus ou moins vieilli, ne peut désormais plus être importée aux Etats-Unis.

Depuis mars, l'entreprise normande Isigny Sainte-Mère, principal exportateur aux Etats-Unis, a une cargaison de 1,5 tonne bloquée en douane. Le motif ? Le fromage compte plus de six mites à l'inch carré (6,45 centimètres carrés). Les mites du fromage, ou cirons, sont des acariens cultivés à dessein sur la croûte, dont la FDA affirme qu'ils peuvent provoquer des allergies. Pourtant, "aucune étude ne prouve que les mites (de fromage) sont allergènes (…), et de toute façon, personne ou presque ne mange la croûte", explique Stéphane Plessis, responsable export pour les fromages chez Isigny, qui en a vendu 60 tonnes aux Etats-Unis l'an dernier.

Isigny réfléchit désormais à "décroûter le fromage à hauteur de 10 à 15% du poids total, pour retirer la croûte naturelle, et ensuite le placer dans des bains de cire". En espérant qu'ainsi, le fromage, dont le processus d'affinage ne changera pas, pourra passer le contrôle de la FDA.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.