Le nombre de requins blancs augmente dans les eaux américaines

Plusieurs études montrent que les populations sont en augmentation dans l'Atlantique Nord-Ouest et au large de la Californie. 

Aux Etats-Unis, la population des requins blancs semble bénéficier des mesures de protection prises dans les années 90.
Aux Etats-Unis, la population des requins blancs semble bénéficier des mesures de protection prises dans les années 90. (JEFF ROTMAN / GETTY IMAGES)

Les grands requins blancs reprennent des couleurs. Leur nombre semble avoir recommencé à augmenter dans les eaux de la côte Atlantique des Etats-Unis, depuis le début des années 90 et les mesures prises pour leur protection. C'est en tout cas ce que révèle une étude publiée sur le site scientifique PLOS ONE (en anglais) et présentée samedi 21 juin.  

Tobey Curtis, un des coauteurs, précise que seules des tendances peuvent être esquissées sur la population de requins. L'étude ne peut être utilisée pour estimer le nombre total de requins dans l'Atlantique Nord-Ouest.

Un déclin dû à la pêche

Les chercheurs ont travaillé à partir de données remontant à 200 ans environ, comme des recensements, des journaux de bord des pêcheurs ou des coupures de presse. En les extrapolant, ils estiment qu'entre 1970 et 1980, la population de requins dans l'Atlantique Nord-Ouest était en moyenne 70% inférieure à ce qu'elle était en 1961, année qu'il ont choisi comme référence.

Pour eux, le déclin des requins a été causé par le développement de la pêche commerciale, qui récupérait leurs mâchoires et leurs ailerons. Mais depuis "l'instauration de mesures de préservation" dans les années 90, "la population semble avoir commencé à se redresser", note Tobey Curtis. Même si, en 2009, la population de requins restait 30% inférieure à ce qu'elle était en 1961.

Plus de requins blancs au large de la Californie

Ce phénomène ne serait pas propre qu'à l'Atlantique. Une autre étude, également publiée sur PLOS ONE, montre que la population de ces squales serait en augmentation dans l'océan Pacifique, au large de la Californie. 

Le groupe de chercheurs, dirigé par le directeur du Florida Program for Shark Research, estime ainsi que le nombre de grands requins blancs présents au large des eaux californiennes doit dépasser les 2 000 spécimens. "Il y a une tendance générale qui montre que, lorsque les requins blancs sont protégés, ils semblent récupérer", analyse Tobery Curtis cité par USA Today (en anglais).

Un chiffre qui va à l'encontre des conclusions d'un rapport datant de 2011. L'université de Stanford s'y inquiétait du faible niveau de ces grands poissons dans ces eaux.