Le Chili a rebasculé à droite

Le conservateur Sebastian Piñera succède à la socialiste Michelle Bachelet. Le nouveau président, l'un des hommes les plus riches du pays, a déjà été au pouvoir de 2010 à 2014.

France 3

Le sourire éclatant, le teint hâlé, le nouvel homme fort du Chili est Sebastian Piñera, 68 ans. Élu triomphalement président avec 54% des voix, c'est un milliardaire conservateur au premier discours résolument rassembleur. Président du Chili, Sebastian Pinera l'a déjà été entre 2010 et 2014. Une époque pas si lointaine durant laquelle il avait déçu son camp, une droite rénovée débarrassée de l'héritage Pinochet.

La droite conquiert l'Amérique du Sud

Il succède à la socialiste Michelle Bachelet, qui ne se représentait pas. Une page se tourne dans le pays. Beaucoup de Chiliens attendent des réformes et des résultats. Cette victoire de Piñera marque la fin d'un cycle pour une grande partie de la gauche latino-américaine. Le Chili, l'Argentine, le Brésil et le Pérou sont dirigés par des présidents conservateurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat conservateur et ancien président chilien Sebastian Piñera, à l\'issue du premier tour de l\'élection présidentielle chilienne, le 19 novembre 2017. 
Le candidat conservateur et ancien président chilien Sebastian Piñera, à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle chilienne, le 19 novembre 2017.  (ESPECIAL / NOTIMEX / AFP)