La bière Budweiser coupée à l'eau ? Des Américains portent plainte

Les plaignants accusent la société de mettre trop d'eau dans ses bouteilles afin de réaliser plus de bénéfices. 

Des canettes de Bud Light et de Budweiser, dans une supérette de Los Angeles, en Californie, le 16 juin 2008. 
Des canettes de Bud Light et de Budweiser, dans une supérette de Los Angeles, en Californie, le 16 juin 2008.  (FRED PROUSER / REUTERS)

Le consommateur n'apprécie guère de trouver de la viande de cheval dans ses lasagnes. L'amateur de mousse, lui, n'aime pas davantage qu'on lui mette de l'eau dans sa bière. Une plainte collective a été déposée à San Francisco (Etats-Unis) contre la marque Budweiser, a indiqué l'AFP mercredi 27 février. Les plaignants accusent la compagnie Anheuser-Busch, qui fabrique cette bière, d'y mettre trop d'eau, au détriment du houblon, pour faire plus de bénéfices. 

"Les grandes compagnies ne doivent pas mentir à leurs clients", s'est indignée mardi Nina Giampaoli, du cabinet d'avocats Mills Law Firm. "Je me sens trompée. Quel que soit le produit, les gens doivent pouvoir avoir des informations fiables des sociétés sur les étiquettes", a-t-elle ajouté. Selon ces consommateurs en colère, Anheuser-Busch viole les lois protégeant les consommateurs en Californie et dans le Missouri [Etat dans lequel le fabricant est implanté] "en étiquetant faussement le contenu en alcool de ses produits." Ils demandent des dommages et intérêts pour tout acheteur de Budweiser au cours des cinq dernières années, pour un montant non précisé. 

La compagnie Anheuser-Busch, qui fait partie du groupe belgo-brésilien AB InBev, a indiqué dans un communiqué que ces affirmations étaient "complètement fausses"."Nos bières respectent complètement les directives concernant les boissons alcoolisées, ce qui fait de nos bières les marques les plus vendues aux Etats-Unis et dans le monde."