Cet article date de plus de neuf ans.

Des militaires américains urinent sur des cadavres : deux marines identifiés

Sur ces images, quatre militaires sont en train d'uriner sur trois corps présentés comme ceux de talibans, en Afghanistan. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.

Quatre militaires américains en train d'uriner sur trois cadavres ensanglantés présentés comme ceux d'insurgés talibans : une vidéo amateur de cette scène choquante, considérée comme authentique, a été diffusée mercredi 11 janvier sur internet. Deux des quatre marines ont été identifiés, selon l'agence Reuters, qui cite un officier du corps d'élite américain. Les deux militaires font toujours partie du 3e bataillon des marines basé à Camp Lejeune, en Caroline du Nord (Etats-Unis), selon cet officier. Leur unité a servi en Afghanistan, dans la province d'Helmand, entre mars et septembre 2011.

Sur ces images vraisemblablement filmées lors d'une opération en Afghanistan, on peut entendre l'un des hommes lancer : "Passe une bonne journée, mon pote" à l'adresse d'un des cadavres sur lequel il urine. Les militaires semblent conscients qu'une autre personne est en train de les filmer.

Attention, ces images peuvent choquer.

FTVi / REUTERS

Ce genre de comportement tombe sous le coup du code de justice militaire, a souligné un responsable militaire américain. Jeudi, le président afghan Hamid Karzai a vivement réagi. Il s'est dit "profondément dérangé" par des "actes inhumains". A Washington, le secrétaire à la Défense Leon Panetta a jugé ces images "tout à fait déplorables. (...) Les responsables de tels agissements devront en rendre compte à tous points de vue".

"Dégoûtant et immoral"

"Cela m'a retourné l'estomac, a confié le porte-parole du Pentagone, le capitaine de vaisseau John Kirby. Quelles que soient les circonstances ou quelles que soient les personnes dans cette vidéo, c'est un comportement dégoûtant, monstrueux et inacceptable pour toute personne en uniforme."

Dans une lettre envoyée au secrétaire à la Défense, le Conseil pour les relations américano-islamiques (Cair), principale association musulmane américaine, "condamne cette apparente profanation des corps". C'est "une violation des règles de l'armée de notre pays et des lois de la guerre qui interdisent de telles actions immorales et dégoûtantes", fait valoir l'association. "Nous sommes confiants dans le fait qu'une enquête menée en toute transparence sera conduite sur cet incident inquiétant et que des mesures appropriées seront prises."

La négociation d'accords de paix mise à mal

Le document pourrait enflammer le sentiment anti-américain en Afghanistan. Il est mis en ligne au moment où Washington s'efforce de promouvoir des négociations de paix entre Kaboul et les insurgés, avant le retrait graduel des troupes américaines du pays. 

"Un tel acte aura un impact très, très négatif sur les efforts de paix", a estimé Arsala Rahmani, du Haut Conseil pour la paix mis en place par le président afghan. Toutefois, un porte-parole des talibans a affirmé jeudi que le scandale de la vidéo "ne nuira pas" aux discussions amorcées.

Les images de ce qui semble être un acte isolé risquent de rappeler au monde musulman le scandale d'Abou Ghraib en 2004. Les photos de prisonniers irakiens humiliés par des militaires américains avaient fait le tour du monde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.