L'architecte brésilien Oscar Niemeyer est mort

Il avait 104 ans. Parmi ses réalisations les plus célèbres, la ville de Brasilia, le siège des Nations unies à New York et l'immeuble du Parti communiste français, à Paris.

Oscar Niemeyer, le 15 décembre 2010.
Oscar Niemeyer, le 15 décembre 2010. (RONALDO BRANDÃO / BRAZIL PHOTO PRESS)

AMERIQUES – L'architecte brésilien Oscar Niemeyer, qui a révolutionné l'architecture moderne, est mort mercredi 5 décembre à Rio de Janeiro à l'âge de 104 ans. Il était hospitalisé depuis le 2 novembre en raisons de complications rénales et d'hémorragies intestinales.

Né le 15 décembre 1907 à Rio, Oscar Ribeiro de Almeida de Niemeyer Soares, a participé à la réalisation de plus de 600 œuvres en 70 ans de carrière. Une vingtaine sont encore en cours de réalisation dans divers pays. Il a notamment construit le siège des Nations unies à New York et Brasilia, l'actuelle capitale du Brésil, avec l'urbaniste Lucio Costa et le paysagiste Roberto Burle Marx.

"Le Brésil a perdu l'un de ses génies"

En France, il a notamment construit le siège du Parti communiste, dont il partageait les convictions, place du colonel Fabien, à Paris. "Il ne reste que deux communistes dans le monde, Oscar et moi", avait même déclaré en 1995 le dirigeant cubain de l'époque, Fidel Castro, lors d'une visite à l'architecte dans son atelier.

La présidente brésilienne, Dilma Rousseff, a aussitôt déploré la perte d'un "révolutionnaire" qui a toujours "rêvé d'une société plus égalitaire". "Le Brésil a perdu l'un de ses génies et c'est un jour pour pleurer", a-t-elle souligné dans une note diffusée sur le blog officiel de la présidence. Ses obsèques auront lieu vendredi, au Palais de Rio de Janeiro.