Haïti. Quatre jeunes frères et sœurs tués chez eux par un sorcier

Ce prêtre vaudou a fait croire à la mère des victimes que ses enfants étaient possédés par un démon et qu'il pouvait chasser le diable qui les habitait.

Dessin représentant les esprits Luo avant une cérémonie vaudou, le 6 mars 2010 à Port-au-Prince (Haïti).
Dessin représentant les esprits Luo avant une cérémonie vaudou, le 6 mars 2010 à Port-au-Prince (Haïti). (EITAN ABRAMOVICH / AFP)

Quatre enfants d'une même famille ont été retrouvés morts, jeudi 2 août, dans leur maison après avoir été traités par un sorcier qui prétendait les guérir d'une maladie mystérieuse, dans une petite localité au sud d'Haïti, a indiqué vendredi un responsable local. Selon des voisins, le guérisseur, un prêtre vaudou assisté de son frère, avait fait croire à la mère des victimes que ses enfants étaient possédés par un démon et qu'il pouvait chasser le diable qui les habitait.

"Les quatre enfants, trois filles et un garçon, dont l'aînée était âgée de 7 ans et la benjamine de 15 mois, auraient subi des sévices infligés par le guérisseur qui les avait pris en charge pour les soigner. Ils ont été ensuite abandonnés dans le lit de leur mère", a expliqué Wilfrid Brisson, responsable du Conseil d'administration de la section communale de Marbial (sud du pays).

"Pour traiter les victimes, le sorcier et son frère les ont frappés à plusieurs reprises et les enfants seraient morts à la suite de ces coups", a poursuivi Wilfrid Brisson. Les meurtriers présumés se sont enfuis à Port-au-Prince, la capitale. Les autorités locales ont annoncé l'ouverture d'une enquête et la mère des enfants a été placée en garde à vue.