Cet article date de plus de huit ans.

Fusillade : le tueur présumé était un garçon timide, intelligent

Selon d'anciens camarades, Adam Lanza était un jeune homme timide, poli et très intelligent. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Capture d'écran de la chaîne ABC News, montrant le tireur présumé de la tuerie de Newtown (Cconnecticut), Adam Lanza, en 2005.  (ABC NEWS / FTVI)

Qui était Adam Lanza ? Au lendemain de la tuerie commise vendredi 14 décembre dans une école primaire de Newtown (Connecticut), aux Etats-Unis, qui a fait 27 tués dont 20 enfants, la personnalité de son auteur présumé, retrouvé mort sur les lieux, intrigue. 

La police n'a pas encore publiquement confirmé qu'Adam Lanza était bien l'auteur du massacre de l'école Sandy Hook de Newtown, dans le Connecticut. Dans un premier temps, les médias américains l'avaient d'abord identifié comme Ryan Lanza, son frère de 24 ans. Ce dernier est interrogé par la police, qui espère ainsi comprendre ce qui a poussé ce garçon sans histoire à commettre une telle tuerie.

Sa personnalité : timide et intelligent ou "dérangé" ?

Agé de 20 ans, le tireur présumé est décrit comme timide et très intelligent. Il avait lui-même été scolarisé dans cet établissement, où sa mère, retrouvée morte dans une habitation non loin de là, était enseignante.

Selon deux anciens camarades de classe du lycée de Newtown, interrogés par Reuters, Adam Lanza se distinguait des autres élèves par son style vestimentaire plus strict, avec souvent des chemises boutonnées jusqu'au col, raconte Tim Arnone, qui l'a connu à l'école Sandy Hook. Ensemble, ils faisaient partie du club audiovisuel du lycée, "assurément le club le plus ringard de l'école. (...)", a confié le jeune homme. Avec Adam, il passait de longs moments à jouer aux jeux vidéo dans la salle de télévision de l'établissement. "C'était un garçon très calme", se souvient un autre ancien camarade. "Je me souviens que j'étais son seul ami en primaire. Il a toujours été un enfant vraiment gentil, très poli."  

Selon certaines sources, il souffrait du syndrôme d'Asperger, une forme d'autisme. "C'était était un enfant profondément dérangé", a pour sa part témoigné un proche de la famille Lanza, interrogé par le journal Daily News (lien en anglais), "une bombe à retardement". Un autre évoque un "esprit torturé"

Sa famille : une mère "charmante", amatrice d'armes

Le jeune homme vivait chez sa mère, enseignante à l'école primaire Sandy Hook. Avant de se rendre à l'école primaire, il aurait tué cette dernière, d'une balle dans le visage, rapporte Abc News.com (lien en anglais). Selon Tim Arnone, Nancy Lanza était extrêmement soucieuse de la réussite scolaire de leur fils. "Elle le poussait vraiment fort à être plus intelligent et à travailler plus dur à l'école", se souvient-il.

Un paysagiste de Newtown, qui a installé la semaine dernière des décorations de Noël dans le jardin de Nancy Lanza, a indiqué à Reuters que cette dernière était "très charmante". Elle collectionnait les armes à feu. "Elle disait qu'elle allait souvent s'exercer au tir avec ses enfants", a-t-il dit. 

Les Lanza étaient une famille plutôt aisés, rapportent les médias américains. Les parents d'Adam avaient par ailleurs divorcé en 2008. Selon ABC, son père, Peter Lanza, exerce le métier de comptable, tout comme le frère aîné d'Adam, Ryan.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.