Cet article date de plus de neuf ans.

New York. Un attentat visant la Fed déjoué

Un homme originaire du Bangladesh et se disant lié à Al-Qaïda a été arrêté par le FBI, qui le suivait depuis des mois.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Devant la Bourse de New York, le 11 mars 2008. C'est dans ce quartier de Wall Street qu'un jeune homme projetait de faire exploser une bombe le 17 octobre 2012. (MARIO TAMA / AFP)

ETATS-UNIS – Le FBI a agi au dernier moment. Un homme de 21 ans, originaire du Bangladesh, a été arrêté, mercredi 17 octobre à New York (Etats-Unis). Se disant lié à Al-Qaïda, Quazi Mohammad Rezwanul Ahsan Nafis prévoyait de faire exploser la Réserve fédérale (Fed), la Banque centrale américaine. FTVi vous détaille ce que l'on sait de cette opération.

Que prévoyait l'homme arrêté ?

Nafis a été arrêté alors qu'il voulait faire exploser une bombe de 450 kilos devant un  bâtiment de la Fed, à quelques encablures du site du World Trade Center, dans le sud de Manhattan. Dans une déclaration écrite, il prévoyait de revendiquer son acte au nom d'Al-Qaïda, en précisant qu'il voulait "détruire l'Amérique" et que la façon la plus efficace pour le faire était de cibler son économie.

Selon le procureur fédéral de Brooklyn, le jeune homme était arrivé aux Etats-Unis en janvier 2012, dans le but de commettre un attentat.

Anne Saurat-Dubois /France 2

Comment l'attentat a-t-il été déjoué ?

A son arrivée sur le territoire américain, le suspect, qui revendiquait des liens à l'étranger avec Al-Qaïda, avait cherché à créer une cellule terroriste aux Etats-Unis. Parmi ses recrues, un agent du FBI infiltré. Ce dernier l'a assisté dans ses préparatifs, lui procurant notamment vingt sacs de 22,5 kilos d'explosifs, rendus inopérants pour ne pas mettre la vie des New-Yorkais en danger. Nafis s'est quant à lui chargé d'acheter le détonateur et de repérer les lieux à plusieurs reprises.

Tôt mercredi, il a de nouveau rencontré l'agent du FBI et s'est rendu avec lui dans un entrepôt pour assembler ce qu'il pensait être une bombe opérationnelle. Les deux hommes sont ensuite partis en direction du bâtiment de la Réserve fédérale, près duquel ils ont garé leur camionnette. Nafis a alors pris le temps d'enregistrer une petite vidéo dans un hôtel voisin, avant de tenter de faire exploser sa bombe avec un téléphone portable. C'est à ce moment-là que la police est intervenue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.