États-Unis : le port d'armes à nouveau au centre des débats

En direct de Roseburg (Oregon), Jacques Cardoze revient sur la fusillade de jeudi 1er octobre.

FRANCE 2
Un homme de 26 ans a ouvert le feu sur un campus de l'Oregon jeudi 1er octobre, faisant 10 morts et plusieurs blessés. Une nouvelle fusillade qui remet sur la table la question du port d'armes aux États-Unis. "Il y a dans ce pays, 270 millions d'armes à feu, comme si les deux tiers de la population était armée", rapporte Jacques Cardoze en direct de l'Oregon.

Ne pas glorifier le tireur

"Plus de 80% de la population serait armée", souligne le journaliste de France 2. Le problème ? Le droit de porter une arme est inscrit dans la constitution. "Ce n'est pas près de changer. Peut-être que les choses changeront grâce à des initiatives locales. Ici par exemple, le chérif demande à ce que l'on ne glorifie pas le tueur pour qu'il ne soit pas ensuite glorifié sur les réseaux sociaux", conclut Jacques Cardoze.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture écran du MySpace de Chris Marker, l\'auteur présumé de la fusillade de l\'Oregon.
Capture écran du MySpace de Chris Marker, l'auteur présumé de la fusillade de l'Oregon. (MYSPACE)