Equateur : le candidat de droite Guillermo Lasso remporte la présidentielle

Cet adepte du libre-échange a obtenu 52,51% des voix, selon des résultats partiels. Son rival de gauche a admis sa défaite.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Guillermo Lasso célèbre sa victoire aux élections présidentielles en Equateur, le 11 avril 2021 à Guayaquil. (FERNANDO MENDEZ / AFP)

L'ex-banquier conservateur Guillermo Lasso a été élu dimanche 11 avril président d'Equateur face au jeune économiste Andrés Arauz. A 65 ans, Guillermo Lasso a transformé son troisième essai et succédera à l'impopulaire Lenin Moreno, qui achèvera en mai son mandat de quatre ans. Devançant son adversaire de plus de cinq points, il a obtenu 52,51% des voix contre 47,49% à Andrés Arauz alors que 93,14% des suffrages ont été dépouillés.

"Le 24 mai prochain, nous assumerons avec responsabilité le défi de changer le destin de notre patrie et à atteindre pour tous l'Equateur d'opportunités et de prospérité auquel nous aspirons", a-t-il promis depuis Guayaquil, sa ville natale. Son rival de gauche, âgé de 36 ans, a admis la défaite : "Je le féliciterai pour le triomphe électoral obtenu aujourd'hui et lui démontrerai nos convictions démocratiques", a réagi Andrés Arauz.

Un pays très touché par la pandémie

Guillermo Lasso s'est dit prêt à donner sa "vie au peuple", promettant "un Equateur libre et démocratique". Adepte du libre-échange, il vise un "déficit zéro pour ne pas aggraver la dette" et a promis de créer deux millions d'emplois. Le PIB de ce pays dollarisé de 17,4 millions d'habitants s'est contracté de 7,8% en 2020 et la dette globale atteint 63,88 milliards de dollars (63% du PIB). L'Equateur est en outre très touché par la pandémie de Covid-19, avec quelque 340 000 cas de Covid-19, dont plus de 17 000 morts.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.