Cet article date de plus de douze ans.

Environnement: Obama annonce du changement

Le président américain a annoncé lundi la nomination d'un "monsieur réchauffement climatique"
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Barack Obama, le 26 janvier 2009 (© France 2)
Le président américain a annoncé lundi la nomination d'un "monsieur réchauffement climatique"Le président américain a annoncé lundi la nomination d'un "monsieur réchauffement climatique"

Il a également annoncé des mesures pour réduire les émissions automobiles de gaz à effet de serre.

"Nous montrerons clairement au monde entier que l'Amérique est prête à prendre la tête" du combat, a déclaré Barack Obama, rompant avec la politique menée par son prédécesseur George W.Bush.

Le nouveau président américain n'a cependant pas caché que le réchauffement climatique n'était pas la seule raison de cette nouvelle politique, les autres enjeux étant la dépendance énergétique des Etats-Unis et la nécessité de créer de nouveaux emplois.

"Les temps où Washington traînait les pieds sont révolus", a-t-il dit. "Je veux signifier clairement, dès le début de cette administration, que nous avons fait notre choix: l'Amérique ne sera pas l'otage de ressources qui s'amenuisent, de régimes hostiles et du réchauffement de la planète".

La secrétaire d'Etat, Hillary Clinton, doit nommer Todd Stern comme émissaire chargé du réchauffement climatique. Ancien conseiller du président Bill Clinton de 1993 à 1998, il s'agit d'un acteur de premier plan des négociations du Protocole de Kyoto de 1997 à 1999.

De son côté, Barack Obama a signé deux premiers documents relatifs à l'énergie et l'environnement.

Le premier demande à son gouvernement de réexaminer le refus opposé par l'administration Bush à la Californie en matière d'environnement. Cet Etat, à la pointe du combat contre la pollution, souhaitait imposer ses propres règles, plus strictes que celles de l'Etat fédéral, pour limiter les émissions automobiles de gaz à effet de serre. 15 autres Etats américains souhaitent appliquer les mêmes normes que la Californie.

Le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger s'est félicité de cette annonce, jugeant que "la Californie et l'environnement ont désormais un allié fort à la Maison Blanche".

M.Obama a aussi demandé à son administration de presser le mouvement pour qu'une loi de 2007 sur la consommation de carburant s'applique aux véhicules dès l'année 2011.

Les mesures devraient forcer l'industrie automobile à produire des véhicules moins gourmands et plus respectueux de l'environnement. La loi impose que le parc automobile américain affiche d'ici à 2020 au plus tard une consommation moyenne de 35 miles au gallon (plus de 56 kilomètres pour 3,78 litres), mais les règles d'application n'ont pas été publiées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.