Colombie : les FARC laminées pour leurs premières élections

En Colombie, les FARC sont devenues un parti politique comme les autres. Ils ont perdu les élections législatives. La droite, vainqueure, remet en cause l'accord de paix.

Voir la vidéo
France 3

Les premières élections sans menace, sans armes et avec la participation des anciens rebelles des FARC ont eu lieu en Colombie. Des élections historiques pour les électeurs et le président Santos, artisan des accords de paix. En 2016, les FARC abandonnent la lutte armée pour se transformer en parti politique, mettant un terme à 50 ans d'une guerre qui aura fait plus de 200 000 morts et sept millions de déplacés.

L'ennemi des Farc vainqueur

Rebaptisés Forces alternatives révolutionnaires communes, les anciens rebelles obtiennent moins de 0,5% des voix. C'est la droite de l'ancien président Uribe qui l'emporte, une droite dure fermement opposée aux processus de paix. Si elle revient au pouvoir, la droite pourrait difficilement tirer un trait sur l'accord de paix, mais elle pourra revenir sur la mise en œuvre de la réforme agraire et une justice plus clémente pour les anciens rebelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme brandit un drapeau colombien devant le Congrès à Bogota (Colombie), le 30 novembre 2016.
Un homme brandit un drapeau colombien devant le Congrès à Bogota (Colombie), le 30 novembre 2016. (GUILLERMO LEGARIA / AFP)