Cet article date de plus de huit ans.

Colombie. La "reine de la coca" assassinée

Mentor du célèbre trafiquant Pablo Escobar, Griselda Blanco aurait commandité quelque 250 assassinats durant sa "carrière".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Griselda Blanco, surnommée la "reine de la coca", a été tuée par balles à Medellin (Colombie), ont annoncé les autorités le 4 septembre. ( REUTERS)

AMERIQUES - On la surnommait la "reine de la coca". Elle était la mentor du célèbre baron de la drogue Pablo Escobar. Griselda Blanco, une Colombienne de 69 ans, a été assassinée par balles à Medellin, dans le nord-ouest de la Colombie, ont annoncé les autorités, mardi 4 septembre.

Condamnée en 1985 aux Etats-Unis à soixante années de prison, Griselda Blanco, de retour en Colombie en 2004 dans la ville qui abrita le cartel d'Escobar, a été victime de tueurs à gage. Selon le mode traditionnel des règlements de comptes, des assassins circulant à moto ont tiré deux balles dans la tête de l'ancienne trafiquante, qui venait d'effectuer des courses dans une boucherie de la ville.

On lui attribue 250 assassinats

Au plus fort de sa carrière criminelle, Griselda Blanco, considérée comme pionnière dans le trafic de cocaïne colombien dans les années 1970, aurait réussi à écouler aux Etats-Unis jusqu'à 1 500 kilos de drogue. Elle a notamment développé l'axe vers la Floride, que reprit ensuite à son compte Pablo Escobar.

On lui attribue quelque 250 assassinats, dont celui de son propre époux. Selon les autorités, la reine de la coca s'était rangée des affaires après son retour au pays, où la mort d'Escobar, abattu en 1993 par un commando d'élite de la police, a sonné le glas du cartel de Medellin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.