Cet article date de plus d'un an.

Argentine : une légionelle à l'origine de pneumonies qui ont fait quatre morts

Quatre personnes sont mortes en mois d'une semaine, et onze personnes au total ont été infectées. La communauté médicale était intriguée par ces cas.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des journalistes devant la clinique où la maladie est apparue, le 1er septembre 2022, à Tucuman, en Argentine. (DIEGO ARAOZ / TELAM)

Les autorités médicales sont fixées. Une bactérie de type légionelle est à l'origine de pneumonies qui ont fait quatre morts depuis le début de la semaine à Tucuman, dans le nord-ouest de l'Argentine, a annoncé samedi 3 septembre la ministre de la Santé Carla Vizzotti. Ces cas intriguaient la communauté médicale.

L'agent qui a causé le foyer de pneumonies bilatérales "est la légionelle", a déclaré la ministre en conférence de presse à Tucuman, ajoutant que le type précis de légionelle était en cours de qualification. Onze cas au total ont été recensés, centrés autour d'une clinique privée de Tucuman.

Huit cas parmi les membres du personnel soignant ont été recensés, avec des symptômes apparus entre le 18 et le 23 août, a expliqué le ministre provincial de la Santé, Luis Medina Ruiz. Deux membres du personnel soignant de la clinique privée de San Miguel de Tucuman, située à 1 300 km de Buenos Aires, sont morts lundi et mercredi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.