Covid-19 : le coup de communication de Bolsonaro

Le Brésil a franchi le cap des 70 000 morts du Covid-19. Le président Jair Bolsonaro méprise et défie toujours la maladie, multipliant les provocations, alors qu'il est désormais lui-même touché par le virus. Le chef d'Etat fait même de son état de santé une arme de soutien à sa communication. 

Devant le palais présidentiel, Jair Bolsonaro salue les caméras afin de rassurer sur son état de santé. Sa contamination n'a pas fait changer de ton le président brésilien. Au moment de l'annoncer en conférence de presse, mardi 7 juillet, Bolsonaro recule de quelques pas pour mieux poursuivre ses provocations sur les gestes barrières et les risques de l'épidémie en retirant son masque. Deux jours plus tard, il se filme en train d'avaler de l'hydroxychloroquine, dont il est un fervent ambassadeur bien que l'efficacité du produit n'ait pas été prouvée. 

"Sa contamination n'est que le résultat de son irresponsabilité"

Le dirigeant d'extrême-droite perd-il sa crédibilité, lui qui continuait jusqu'à sa contamination de prendre des bains de foule et d'évoquer "une petite grippe" ? Ou en sortira-t-il au contraire guéri et renforcé ? Même dans la maladie, il divise le pays. "Sa contamination n'est que le résultat de son irresponsabilité face à l'ampleur de la pandémie et à la gravité du problème", fustige une Brésilienne interrogée. "Il n'y a pas que Bolsonaro qui ne porte pas de masque. Beaucoup de gens n'en ont pas. Tout ce qui se passe dans ce pays, ses adversaires veulent le lui reprocher", tempère un autre habitant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président brésilien Jair Bolsonaro, le 6 juillet 2020, à Brasilia. 
Le président brésilien Jair Bolsonaro, le 6 juillet 2020, à Brasilia.  (SERGIO LIMA / AFP)