Amazonie : le chef Raoni accuse Jair Bolsonaro de crime contre l’humanité

Le président brésilien, Jair Bolsonaro fait l’objet d’une plainte devant la cour pénale internationale. Le chef indigène Raoni l’accuse de crime contre l’humanité et de persécution contre les autochtones de l'Amazonie.

FRANCE 2

Toute sa vie, le chef indigène Raoni a mené son combat pour sauver l’Amazonie au cœur de son immense forêt. Mais aujourd'hui, c’est devant la justice internationale qu’il veut poursuivre sa lutte, rapporte l’édition du dimanche 24 janvier du 13 Heures. Pour ce faire, il vient de déposer une plainte contre Jair Bolsonaro, le président brésilien, pour crime contre l’humanité. Il nous compare à des animaux. Mais pour qui se prend-il ? On est des êtres humains, comme les blancs”, déclarait déjà le chef Raoni à France Télévisions, en mai 2019.

Une série de voyages en Europe

Longues de 50 pages, les accusations contre le chef d’État sont sans aucune concession. Ce dernier est dépeint par les peuples autochtones comme un persécuteur. Cette attaque mûrissait depuis deux ans, lors d’une série de voyages en Europe du chef Raoni venu alerter sur la politique de Jair Bolsonaro.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une partie de la fôret amazionienne au Brésil, le 7 août 2020.
Une partie de la fôret amazionienne au Brésil, le 7 août 2020. (FLORIAN PLAUCHEUR / AFP)