Accord de paix historique entre la Colombie et les FARC

C’est un accord de paix historique en Colombie après 50 ans de guerre. Le gouvernement vient de signer un cessez-le-feu définitif avec la guérilla des FARC. Des groupes armés connus en France pour avoir séquestré la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt.

France 3

Une poignée de main chaleureuse à Cuba pour mettre fin à un demi-siècle de conflits armés et parvenir enfin à un accord de paix entre Bogota et la guérilla des FARC, salué dans la nuit par le président Santos. Une guerre qui remonte aux années 60. Les forces armées révolutionnaires de Colombie d’inspiration marxiste prennent les armes pour défendre les paysans et obtenir une réforme agraire avant de rallier aux narco-trafiquants dans les années 80.

200 000 morts et 7 millions de déplacés

La guérilla va compter jusqu’à 20 000 combattants armés et contrôlés des régions entières jusqu’en 2002. En quelques années, elle s’est réduite à 8 000 hommes retranchés dans la jungle ou dans des zones montagneuses. Les FARC ne disposent plus que d’une seule arme : les otages. Des militaires, des policiers, des étrangers – notamment des Américains - et des politiques comme Ingrid Betancourt libérée par l’armée colombienne en juin 2008. Le conflit se solde par un lourd bilan : plus de 200 000 morts et 7 millions de déplacés.

Le JT
Les autres sujets du JT