Cet article date de plus d'onze ans.

Al-Qaïda au Mahgreb islamique, qui menace d'exécuter un otage français enlevé au Mali, a repoussé son ultimatum

Il expirait dans la nuit de samedi à dimanche et a été repoussé à une date indéterminée, selon un négociateur malien.Aqmi, qui menace d'exécuter Pierre Camatte si 4 de ses militants prisonniers au Mali ne sont pas libérés, réclame une grosse rançon pour libérer l'otage français, selon une source proche des intermédiaires négociant sa libération.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Pierre Camatte a été kidnappé dans le nord du Mali par des hommes armés dans la nuit du 25 au 26 novembre (France 2)

Il expirait dans la nuit de samedi à dimanche et a été repoussé à une date indéterminée, selon un négociateur malien.

Aqmi, qui menace d'exécuter Pierre Camatte si 4 de ses militants prisonniers au Mali ne sont pas libérés, réclame une grosse rançon pour libérer l'otage français, selon une source proche des intermédiaires négociant sa libération.

Les quatre militants dont Aqmi réclame la libération sont deux Mauritaniens, un Burkinabé et un Algérien, arrêtés "il y a quelques moins (...) au cours d'une opération de ratissage dans le nord (du Mali)", a déclaré à l'AFP mi-janvier une source sécuritaire à Bamako.

Pierre Camatte avait été kidnappé par des inconnus le 27 novembre, en pleine nuit, dans un hôtel de Ménaka. Le ressortissant français, âgé de 61 ans et domicilié dans les Vosges préside l'Association Gérardmer-Tidarmene et se rendait souvent au Mali où il était impliqué dans la culture d'une plante thérapeutique contre le paludisme.

Al-Qaïda au Maghreb islamique avait revendiqué son enlèvement, alors que le président malien Amadou Toumani Touré avait déclaré, début décembre, privilégier la piste de "petits bandits".

C'est la première fois qu'un ressortissant français est enlevé dans le nord du Mali depuis plusieurs années. La France a formellement déconseillé, début janvier, à ses ressortissants de participer dans la région de Tombouctou à un festival.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.